21 octobre 2013

16 mois

Ce mois-ci, pour la première fois, tu m'as regardé droit dans les yeux et tu m'as dit: "NON."

J'avoue, je n'ai pu m'empêcher de rire. Tu avais cet air de défi sur le visage et te dressait de toute ta hauteur (c'est à dire pas beaucoup). Je suis persuadée que je vais trouver ça beaucoup moins drôle dans les mois à venir...

Donc NON, tu ne voulais pas mettre ton bonnet.

Les températures ont baissé, j'ai ressorti les bonnets et les écharpes, et tu as étrenné le manteau tout neuf offert par Oma et Opa. Comme d'habitude, tu es allée directement te regarder dans le miroir et tu as ri de te voir ainsi emmitouflée.

Tu arrives désormais à te déshabiller quasiment toute seule. Je ne sais pas bien comme tu t'y prends, tu as une technique toute personnelle pour chaque vêtement, mais ça marche alors je te laisse faire.
Pour t'habiller par contre, c'est une autre paire de manche. En général, ça donne ça: "Prune, viens ici t'habiller!" et toi qui court toute nue dans l'autre sens "Naooon" :D



Tu as toujours adoré ton papa, mais ces derniers temps, cela confine à la dévotion. Je crois que j'entends "papa" environ 450 fois par jour. Quand tu le regardes, c'est avec une admiration béate. Tu lui fais "bye-bye" sur le pas de la porte quand il part au travail, et tu te penches de plus en plus pour pouvoir le voir s'éloigner le plus longtemps possible. Quand je finis par refermer la porte, tu te mets à pleurer en l'appelant.

La nuit quand tu te réveilles, tu ne veux parfois pas de moi et il n'y a que papa pour te consoler. Il faut aussi dire bonne nuit à une photo de lui accrochée au mur avant de te coucher. Plusieurs fois par jour, tu vas chercher le téléphone et me le tends en demandant: "papa?"
Parfois je cède et vous avez une de ces longues conversations secrètes. (Le Barbu refuse de me dire de quoi vous parlez, mais en tout cas ça a l'air passionnant)

Bref, papa c'est le meilleur.

Le Barbu m'a aussi fait remarquer que lorsque tu disais "papa", c'était toujours avec cette petite voix adorable, tandis que les rares fois où tu dis maman, c'est sur un ton plaintif: "mamaaaaaaaaaan!"

Snif.



Ta sociabilité a encore augmentée d'un cran, vu qu'en plus de faire des sourires et coucou à tout le monde, tu te mets aussi à suivre les gens dans la rue (les pauvres). Moi qui ait toujours été affreusement timide, tu m'obliges à engager la conversation avec des tas d'inconnus... Mais ça nous a aussi permis de faire de jolies rencontres, et j'espère bien que cette aisance avec les gens va continuer le plus longtemps possible!

A la bibliothèque où nous allons toutes les semaines, tu es devenue une vraie mascotte, tout le monde te reconnait et t'appelle par ton prénom. Ça reste un de tes endroits préférés et une sortie que j'apprécie particulièrement.

Ce mois-ci tu es allée à ton premier vrai spectacle, et tu es restée calme et attentive (et assise!) tout du long. Je n'en croyais pas mes yeux. Ça a été l'occasion d'aller embêter le Barbu au travail, c'était chouette!

On a aussi pris la décision de te mettre un vrai lit dans ta chambre et d'arrêter les siestes dans les bras ou dans notre lit. J'ai choisi un lit façon Montessori, c'est à dire suffisamment bas pour que tu puisses y monter et en descendre toute seule.
Tu l'ADORES. Ce qui est un réel progrès, vu que tu te mets à hurler dès que je te pose dans ton lit à barreaux ;)

Tu commence aussi doucement à t'endormir sans te faire bercer et sans être contre moi. Ça ne marche pas à chaque fois, mais j'ai bon espoir que tu arrives de mieux en mieux.

La première fois que tu t'es endormie dans ton grand lit, je suis restée te regarder un long moment. Ta sucette était tombée de ta bouche entrouverte, tu avais un bras au dessus de ta tête, et l'air si paisible. Puis j'ai quitté la chambre sur la pointe des pieds et me suis assise en bas, sur le canapé. Je n'osais rien faire de peur que tu te réveilles, à vrai dire j'étais persuadée que tu allais te réveiller au bout de dix minutes et que j'allais devoir aller dormir avec toi. Mais non. Tu as dormi une heure entière et je suis allée te chercher, bien réveillée et toute souriante, assise au milieu de ton nouveau lit.
Je suis tellement fière de toi.

Pour le moment, tu n'y fais que la sieste de l'après-midi. Plus tard, je tenterai de t'y mettre aussi pour celle du matin, et bien plus tard pour la nuit. Je me suis aussi fixée jusqu'à la fin de l'année pour t'aider tout doucement à t'endormir seule (je suis preneuse du moindre conseil ou astuce!)


Je m'émerveille de toutes ces premières fois qui deviendront bien vite banales, remplacées par d'autres puis par d'autres...
(Mais pas trop vite hein?)

10 commentaires :

  1. C'est si mignon toutes ces premières fois,ces premières découvertes ;)
    Je m'en rappelle avec émotion pour mon fils, il a 3 ans maintenant alors on découvre d'autres choses mais à chaque fois on reste admiratif avec le Papa.
    Ma petite princesse, 14 mois, commence le non et appelle Papa aussi, alors ça fait un petit écho chez nous , tes mots ;)

    RépondreSupprimer
  2. C'est toujours aussi touchant de te lire <3

    RépondreSupprimer
  3. Je suis sûre que tu ne trouveras jamais moins drôle le fait qu'elle te dise non :D
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  4. HS : elles sont sympa ces petites chaussures, je me demandais qu'elle était la marque...?

    ma fille ressemble étrangement à la tienne, c'est aussi la mascotte de la ludothèque et impossible de faire ses courses tranquilles ;), au parc elle fait du charme aux papas..., et elle à la même coiffure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles viennent de chez décathlon! Je crois que c'est des chaussures pour la babygym :)
      Oh c'est rigolo, en effet elles ont plein de points communs!

      Supprimer
  5. Ah, j'aime cet article ! Je souris à chaque point, et y retrouve complètement ma fille il y a quelques temps !
    Son papa part une semaine à partir d'aujourd'hui, pour la première fois depuis longtemps...on va tester la communication par webcam, hâte de voir sa réaction. Je sais qu'elle est déjà très perturbée par son absence, elle s'est levée aux aurores ce matin en le réclamant, et était très fâchée quand elle a compris qu'il était déjà parti...
    Quand à la bibliothèque, on teste demain pour la première fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, petit chou! C'est dur pour eux quand un parent est absent, honnêtement je ne pensais pas que si petit il ressentait l'absence aussi intensément...
      La bibliothèque s'est bien passé?
      Prune a l'habitude de skyper avec ses grands-mères, elle est super fan! :D

      Supprimer

N'oubliez pas de cocher la case "M'informer" en bas à droite pour être tenu au courant des réponses à votre commentaire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...