7 mars 2014

Redevenir une bonne maman

 

Ces derniers jours, je n'avais vraiment pas le moral et me suis franchement laissé aller. Je n'en suis pas très fière mais voilà, je n'avais pas le courage. Pas le courage de sortir de la maison, pas le courage d'être toujours patiente, pas le courage d'être suffisamment disponible pour Prune.

J'ai abandonné ce qui comptait pour moi dans le fait d'être une bonne maman pour ma fille. Ça sonne un peu dramatique, je sais, mais c'est vraiment comme ça que je le ressens. Empêtrée dans l'anxiété et la vulnérabilité que je ressentais à ce moment-là, j'ai mis de côté les valeurs qui me sont chères et ait repoussé les limites de ce que je juge acceptable habituellement.

Ce qui n'a pas été bon pour Prune, c'est certain, mais pour moi non plus.

Je ne me flagelle pas, je ne suis pas parfaite et me laisserais encore atteindre par les évènements de la vie. Mais maintenant que je vais mieux et après avoir bien réfléchi, j'ai décidé de me recentrer sur les valeurs qui me paraissent importantes dans notre vie de famille.

Une sortie tous les jours. 
Bon ces derniers jours, c'était assez facile car il a fait très beau :D
Pour nous qui vivons en ville, il est important que Prune puisse profiter de la nature, se dépenser, respirer de l'air frais. Quant à moi, ça me permet de me ressourcer.

Plus d'écrans. 
Pour Prune comme pour moi. L'ordinateur reste éteint tant que Prune est réveillée.
Fini les "je vais juste la mettre devant un dessin animé un quart d'heure le temps de faire la vaisselle/préparer le repas/lire mes e-mails". Sur le moment c'est certain qu'il est bien pratique de se reposer là-dessus pour être tranquille, mais au final je sais parfaitement que ce n'est pas bon pour Prune (et qu'en plus cela me fait me sentir coupable).
Je pense faire une exception pour le dimanche, mais je n'en ai pas encore ressenti le besoin et Prune ne réclame pas non plus.

Du calme et de la patience. 
Je ferme les yeux et je respire un grand coup.
Oui, j'ai déjà dit 246 fois à Prune de ne pas toucher aux plantes. Oui, c'est franchement fatigant. Mais finalement est-ce que c'est si grave? Est-ce que ça vaut le coup que je m'énerve? Certainement pas.
En ce moment, Prune exprime fortement ses émotions, elle est entière dans sa tristesse et dans sa colère. C'est sûr que c'est parfois difficile à gérer, mais c'est à moi d'accueillir ces émotions avec bienveillance, de continuer à lui exprimer tout mon amour et à lui montrer le bon exemple.

Cela fait quelques jours que je me suis recentrée sur ces principes, et je vois déjà le fruit de ces changements. Prune et moi sommes plus sereines, la maison est plus calme et joyeuse. Il ne nous reste plus qu'à continuer sur ce chemin!





12 commentaires :

  1. Pas facile tous les jours d'être maman ! Bon courage pour la suite de ces bonnes résolutions ;)

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai qu'il y a des jours avec et des jours sans, j'ai pu le constater également avec mes deux merveilles cette semaine lorsque le Papa était en déplacement, mais tu as de bonnes résolutions et l'envie de les tenir, Prune peut être fière de sa Maman . :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est dur quand on se retrouve seule avec les enfants! Et encore, moi je n'en ai qu'une :D

      Supprimer
  3. Il n'y pas d'enfant parfait...ni de parents parfaits! oui, nous avons de flancher, et de ne pas être au top tout le temps! le tout étant d'en être conscients et de savoir se ressaisir une fois les émotions passées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ça l'important finalement, ne pas culpabiliser et avancer!

      Supprimer
  4. C'est sur que ce n'est pas simple chaque jour de garder son calme, de faire du mieux qu'on peut et d'accumuler stress, fatigue et nervosité.
    Tant mieux si ça repart dans le bon sens.
    C'est vrai que le soleil est aidant pour un meilleur moral.
    As tu déjà lu des livres de Isabelle Fillozat ?
    bon courage
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      J'ai lu 'il n'y a pas de parents parfaits", au cœur des émotions de l'enfant" et 'j'ai tout essayé", Ils m'ont beaucoup aidé! Je devrais relire "j'ai tout essayé", en piqure de rappel :)

      Supprimer
  5. Un joli texte ... l'expression de ce que beaucoup de mamans ressentent ... moi y compris. Des fois je culpabilise, de ne pas patienter, de ne pas plus profiter, de choisir la facilité. Cette semaine belle maman est la.la télé est rarement allumée mon fils passe ses journées à faire des puzzles des balades dans le parc à jouer aux jeux de son âge. Il ne réclame pas la télé. Un peu le matin et un peu le soir quand il est très fatigué il réclame sa tablette pour continuer à jouer tranquillement. Et je me dis que j'aimerais continuer ainsi. Dans cette voie. Puis la maladie me rattrape et je rechute dans les mauvaises habitudes. J'ai enfin franchi le cap de l'inscription à la bibliothèque. On verra bien. En tout cas plein de bonnes choses pour continuer ainsi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anne-Laure, j'ai mis un peu de temps à te répondre car ton message m'a beaucoup touché. Tu sais en tant que maman, on se met tellement de pression... Je crois que l'important c'est d'aller petit à petit dans la voie que tu désires pour toi et ton fils. Et ne pas culpabiliser s'il y a des loupés sur le chemin. Ce n'est pas grave, l'important c'est de continuer à avancer.
      C'est super pour l'inscription à la bibliothèque! On y va une fois par semaine avec Prune, elle aime beaucoup et moi aussi ça me fait du bien de voir d'autres mamans et de sortir de la maison.
      Plein de courage et de pensées pour toi :)

      Supprimer
  6. Est-ce que ça existe les mamans parfaites qui rêvent de passer tout leur temps avec leur enfant et avec le sourire tous les jours? Si c'est le cas, je ne suis pas non plus une maman parfaite...j'ai des moments de crispation où je n'ai pas envie de m'occuper d'elle ou de jouer avec elle et j'aimerais bien qu'elle joue toute seule...mais même à 2 ans et demi, elle est très dépendante! Plus ça ira et plus tu auras à dire "non, fais pas ci, non fais pas ça" des centaines de fois par jour...c'est super fatigant! la mienne est vraiment dans le "terrible 2" comme l'appellent les américains. J'ai fini par arrêter de trop culpabiliser (même si je culpabilise encore un peu) mais je pense passer assez de temps privilégié avec elle (je ne travaille plus) pour qu'elle apprenne à m'en laisser aussi quand j'en ai besoin! Pour la télé, une petite routine est venue chez nous et elle regarde 2 dessins animés avant la sieste et avant son dodo du soir. par contre, pas question de l'allumer à un autre moment! (vraiment trop facile cette solution de la télé - je veux qu'elle apprenne à trouver des jeux à faire même si elle est seule - par exemple quand je me lave le matin ;-))
    Et maintenant qu'il commence à faire beau, c'est clair que la sortie est indispensable!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vraiment du mal à ne pas culpabiliser en permanence! D'ailleurs à chaque fois que je prends du temps pour moi, c'est toujours un peu teinté de culpabilité de ne pas le passer avec Prune... alors que nous passons déjà nos journées ensemble!
      Je ne cherche pas à être parfaite (je crois que c'est peine perdue :D), par contre à être un peu plus en accord avec moi-même et ce en quoi je crois, même si ce n'est pas toujours le chemin le plus facile.
      Comme toi, je trouve qu'il est très important que les enfants apprennent à s'occuper seuls et qu'on ne leur fournisse pas directement une distraction dès qu'ils le réclament...

      Supprimer

N'oubliez pas de cocher la case "M'informer" en bas à droite pour être tenu au courant des réponses à votre commentaire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...