20 mars 2014

Tu es une bonne mère

Mini Prune et moi, par Aurélien B. Plus de son travail  sur Ravenstein's laws.

De temps en temps, je regarde les requêtes Google qui ont amené les gens sur ce blog. Parfois, c'est franchement drôle, et puis de temps en temps ça me serre le cœur.
Comme lorsque j'ai lu "je veux être une bonne mère mais je ne suis pas bien à la maison."

J'essaie d'être honnête sur ce blog. Je n'ai pas de problèmes à parler de la culpabilité que je ressens parfois, de mes doutes et de mes échecs, du fait que je me demande régulièrement si je suis à la hauteur en tant que maman.

Et je pense que c'est plutôt sain de ressentir tout ça parfois. Mais au fond, je le sais: je suis une bonne mère pour ma fille.

Et toi, la maman qui a tapé ça pour arriver sur mon blog, je te le dis: tu es une bonne mère.

Je sais que parfois c'est difficile. Qu'on voit les autres mamans, dans la vie et sur l'écran. Celles qui sont toujours calmes, douces et patientes. Celles qui ont l'air si satisfaites de leur quotidien, dont la vie de famille semble se dérouler dans une parfaite harmonie.

Alors on se demande ce qu'on fait de mal. Parce qu'on doit forcément faire quelque chose de mal, non?

Parce que des fois on crie et on dit des choses que l'on regrette.
Parce qu'on ne porte pas son bébé, parce qu'on ne l'allaite pas, parce qu'on ne fait pas de cododo.
Parce qu'on sert des surgelés pour le dîner et qu'on les laisse trop regarder la télé.
Parce que rester à la maison, ce n'est pas fait pour nous et qu'on aime son travail.

Parce qu'on termine ses journées avec des regrets et des pensées sombres qui nous font un peu honte.
J'aimerais être ailleurs. Je n'en peux plus. Je voudrais juste être tranquille. 
Et on culpabilise. Encore. Ça a l'air si facile pour les autres.

Mais je le redis: tu es une bonne mère.

Tu es la maman dont tes enfants ont besoin. Et tu les aimes de tout ton cœur.
Tu n'as pas besoin de rester à la maison pour le prouver. 

Et je le répète: tu es à la hauteur.

Bien sûr, tu n'es pas parfaite. Mais je te promets qu'aucune mère ne l'est. Personne n'a toutes les réponses.

Tous les jours, nous apprenons, évoluons et grandissons en même temps que nos enfants.
Ils nous voient hésiter et faire des erreurs.
Et je me dis que c'est grâce à cela qu'ils apprennent à se relever. A essayer encore.
Grâce à cela qu'ils savent qu'ils n'ont pas besoin d'être parfaits pour être aimés.
Nos erreurs et nos doutes ne font pas de nous de mauvaises mères. Au contraire.


14 commentaires :

  1. MERCI pour ce billet, si juste, si bien écrit. C'est tout à fait ça, je ressens ces émotions tous les jours. Est-ce que je fais bien ? Sont-ils heureux ? Comment font les autres ? Tu as tout dit, j'ai presque envie d'imprimer ton texte pour le relire en cas de coup dur. merci à toi et très joli blog !

    RépondreSupprimer
  2. Superbe ! j'en ai les larmes aux yeux !

    RépondreSupprimer
  3. Ce billet est juste....parfait!!! merci!!

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique, et très juste...Je me retrouve dans ce texte...L'amour, la peur de ne pas en faire assez pour eux...C'est rassurant de lire ce billet!!!

    RépondreSupprimer
  5. Je n aiai pas tape ces mots pour trouver ce bloc mais je suis dans me même état d esprit.. obligée à un chômage forcé, je garde mon.loulou toute la journée et j ai l impression d être peu à la hauteur : est ce qu il ne s ennuie pas, est ce qu il évolue correctement est ce qu il a assez d activités de concentration?.. plus effectivement les phases où je m énerve et où je manque de compréhension. C est rare mais ça arrive. Beaucoup moins rare sont les moments où je voudrais être loin pouvoir dormir vraiment et m occuper de moi. A dire vrai ton blogspot m a donné plein d idées supers mais à aussi augmenté mes doutes et ma culpabilité. Alors ouf il y a ce billet! Si toi aussi tu peux ressentir ça alors que tu sembles si douce patiente heureuse et organisée ouf je ne suis pas si anormale que ça :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non tu n'es pas anormale, c'est promis :D
      Moi aussi je m'énerve aussi parfois, ça m'arrive de crier aussi (même si j'essaie vraiment vraiment de ne pas le faire). C'est normal! On est pas parfaites (et on a pas à l'être!)
      Ce que je peux te dire, c'est que tu es très certainement à la hauteur: je pense vraiment que d'accorder un temps de qualité à ton enfant, être à l'écoute et dans la bienveillance, est plus important pour son développement que toutes les activités du monde!

      Supprimer
  6. Merci pour ce texte que toutes les mamans devraient lire...j'en profite pour te dire que ton blog est tout simplement génial

    RépondreSupprimer
  7. C’est beau, ce que vous avez écrit ! Personne n’est parfait dans ce monde, alors il est important d'essayer de faire de son mieux pour ses enfants, mais il ne faut pas culpabiliser. Bien entendu, il ne faut pas se comporter d’une mauvaise manière envers ses petits, mais les aimer et apprendre à savoir ce qui est le mieux pour eux. Bien souvent, on pense que dans les autres foyers tout va mieux que chez nous, alors que ce n’est pas forcément le cas ! Allez les mamans, il ne faut pas se laisser abattre ! ;-)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de cocher la case "M'informer" en bas à droite pour être tenu au courant des réponses à votre commentaire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...